Cette soirée fut consacrée pendant une trentaine de minute à feedburner. Cela faisait un bout de temps que je n’avais pas eu l’occasion de refaire des choses aussi opérationnelles. Pour moi, ces minutes dédiées à feedburner furent l’occasion de m’en rendre compte. C’est une sensation assez agréable que de construire son « petit objet web », loin des gros projets habituels de l’agence. C’est un équilibre intéressant et je me rends compte qu’une des choses qui me motive le plus est de tester, de tester plein de petites choses, détails ou non… Et de les partager avec mon équipe et mes clients.

Pour entamer la première série de tests, demain sera la journée test Web Analytics avec NoTags NoGlory pour s’assurer de l’intégrité du tagage (sujet oh combien important pour la mesure de la performance d’un site!)

Comments

Powered by Facebook Comments

Tagged with:
 
About The Author

arnaudrofidal

4 Responses to Feedburner’s day

  1. Jessica dit :

    Feed burner a ne pas traduire par « Nourrir les burnes ».

    • arnaudrofidal dit :

      Je dois reconnaitre ici une grande connaissance du web de la part de Jessica qui me semble se cacher derrière la personne de Julien Lemarchand. Un nom de scène peut-être tout trouvé. Trêve de plaisanterie, nous pouvons en faire un bon exercice de référencement naturel: sommes-nous capable d’être premier sur la requête « nourrir les burnes » qui n’est certes pas classe mais est un exercice comme un autre…

  2. Booplille dit :

    Rholalaaaa… je vais avoir du boulot !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>