Les 6 et 7  janvier, nous sommes partis avec Charles Thumerelle (notre responsable web analytics chez Altima) à Berlin pour la formation Webtrekk qui est un outil allemand de Web Analytics qui dispose de réels avantages que je me propose de vous faire découvrir rapidement dans ce post avant de vous faire une présentation plus détaillée sur la base d’un cas pratique.

Webtrekk Q3

La société Webtrekk

La société Webtrekk existe depuis 2003 et elle compte aujourd’hui environ 35 personnes et plus de 500 clients. Les bureaux sont situés à Berlin dans le quartier de Kreutzgberg. L’outil dénommé Q3 que je vais vous présenter a été lancé en 2009 et est aujourd’hui un des outils leaders en Allemagne derrière Google Analytics et Omniture SiteCatalyst.

La société Webtrekk donne la définition suivante de son outil: « Webtrekk Q3 est le Web Analytics Data Warehouse offrant le moteur de segmentation en temps réel le plus rapide au monde. Utilisant les données brutes, Q3 offre une solution de web analytics flexible et dynamique avec des caractéristiques telles que la segmentation rétroactive, les heatmaps, plus de 100 paramètres customisés et l´import/export des données brutes. Basé à Berlin, Webtrekk GmbH compte parmi ses clients 2 des 5 plus grandes banques européennes, Lacoste, BILD.de, Esprit, Tommy Hilfiger, Unilever, Allianz, DIE ZEIT et des centaines d´autres toutes industries confondues. »

Les caractéristiques de la solution Q3

Données brutes

La caractéristique principale de l’outil Webtrekk est de travailler sur des donnée brutes (ce n’est pas la seule solution à le proposer nativement mais c’est assez rare pour le souligner). C’est à dire que les données ne sont pas agrégées. Vous pouvez avoir accès à l’ensemble des données brutes (pour par exemple en intégrer tout ou partie dans un outil de BI) et toutes les analyses et tableaux qui sont restitués dans l’interface de l’outil sont  faites sur ces mêmes données brutes. Cela vous permet concrètement de croiser tout type de données entre elles.

Des filtres peuvent être appliqués sur l’ensemble des métriques et dimensions avec une possibilité de 15  filtres cumulés mais il n’est cependant pas possible de mettre des expressions régulières en place ce qui est parfois bien utile pour éviter des jeux de filtres complexes.

Un autre avantage de la donnée brute, outre la profondeur d’analyse offerte, est de pouvoir venir mettre à jour des données de façon extrêmement facile. Imaginons que vous souhaitiez catégoriser l’ensemble des pages de votre site selon plusieurs critères. Si la classification initiale que vous avez faite dans le code javascript n’est pas la bonne, une simple mise à jour de la base mettra à jour l’ensemble des données.

Le travail en données brutes peut parfois générer des temps de traitement long et il est prévu de pouvoir travailler sur des données agrégées ou de réaliser du sampling pour pouvoir palier cette problématique éventuelle. Voici d’ailleurs une petite vidéo de Webtrekk sur le sujet.

Données rétroactives

L’ensemble des analyses que vous souhaitez réaliser dans l’outil peuvent être rétroactives. La seule exception à cette rétroactivité sont les tunnels. Tant qu’à faire, il serait top de pouvoir faire avoir aussi une rétroactivité d’analyse à ce niveau là.

Temps réel

Les données sont en quasi temps réel. Elles sont en réalité disponibles dans un maximum de 2 heures et un minimum de 5 minutes qui est paramétrable. Je trouve de toutes façons que le temps réel n’est pas dans bien des cas un réel besoin mais plutôt un gadget. Il est toujours nécessaire avant de souhaiter avoir des données temps réel de se poser la question du réel intérêt. La question à se poser: « quelles actions générant de la valeur suis-je réellement capable de mettre en oeuvre avec du temps réel? ». Dans lavraievie.com, une donnée disponible à J+1 peut être bien souvent suffisante (ce qui ne veut pas dire que des données fournies de façon plus rapides ne peuvent pas être utiles dans certains cas).

Segmentation

La segmentation proposée par l’outil est très intéressante. Tout d’abord la segmentation n’est jamais échantillonnée. L’échantillonnage au niveau de la segmentation se retrouve sur de nombreux outils comme par exemple Google Analytics (à partir de 500 000 visites) ou Discover de Omniture. Ensuite, pour les clients utilisant Google Analytics, une des lacunes de la segmentation est qu’elle ne s’applique pas sur les tunnels et qu’il faut passer par des profils différents par avoir une segmentation sur les tunnels. Pas de contrainte de ce type avec la solution Q3.

La segmentation peut aussi être temporelle. On peut par exemple faire un segment des nouveaux visiteurs du mardi 11 janvier 2011 mais aussi tout simplement tous les visiteurs qui sont venus pendant la diffusion de votre spot TV.

Enfin, à la notion de segmentation, Webtrekk intègre la notion de groupe de visiteur. Un internaute ne peut appartenir qu’à un seul groupe de visiteur en fonction de sa navigation mais nous détaillerons ce point avec un cas pratique.

Outil européen et « Privacy »

La notion de protection de la vie privée est aujourd’hui au coeur du  débat sur le web. Ne parlons pas de Facebook ici mais bien de Web Analytics. Certains articles américains ont même parlé de la notion de « evil » en parlant du web analytics. Dans ce débat, il y a de nombreuses notions et nos amis allemands sont assez sensibles dans le domaine (sans faire dans des clichés basiques). De ce fait, Webtrekk offre pour les entreprises européennes qui se posent des questions fortes sur  le sujet certaines garanties et notamment le fait d’avoir des données stockées en Europe par une entreprise européenne. La solution Q3 respecte tous les standards allemands sur la protection des données privées. Je reviendrai prochainement sur ma vision de la protection des données privées qui est pour moi un sujet hautement important qui est néanmoins parfois traité avec une teinte d’hypocrisie doublée de lutte contre le géant Google entre autre. A noter sur ce sujet que la WAA (Web Analytics Association) vient de publier son code éthique.

Autres points

L’outil dispose d’autres fonctionnalités intéressantes et notamment:

  • Une gestion des utilisateurs extrêmement complète
  • Overlay
  • HeatMap sur lequel on peut appliquer la segmentation
  • Prévision et saisonnalisation
  • Cumuls
  • Redressement des données de transfo sur les visiteurs ainsi que sur les tunnels

Des reproches?

Ben oui, rien n’est parfait dans ce bas monde…mais là je suis certain que je ne vous apprends rien! Et puis j’ai plutôt un caractère exigeant… Alors voici quelques reproches que nous pouvons faire à l’outil (on peut en faire à tous les outils, rien ne peut être parfait je me répète…) :

  • L’interface ne fonctionne correctement pas avec Chrome
  • On ne peut pas trier sur des données calculées comme un taux de rebond par exemple. C’est ici un point un peu plus gênant que le point précédent. La force de l’outil permet de travailler sur des données brutes rendant plus compliqué le tri sur ces mêmes données. Un export excel peut donc être recommandé.
  • On pourrait souhaiter disposer de plus de plug-in avec d’autres outils comme les outils leaders d’emailing par exemple. Pour nuancer cette remarque, le fait de disposer des données brutes rend possible les intégrations et le développement en fonction du besoin de ces fonctionnalités.

Pour conclure, Webtrekk et sa solution Q3 ont de vrais avantages à faire valoir et méritent d’être regardés de prêt. Nous avons décidé chez Altima de passer la certification et de proposer l’outil quand celui-ci rencontrera les besoins du client. Et la première étape fut de passer la certification personnelle dont voici le logo.

Certification Webtrekk Arnaud Rofidal

Next step: cas pratique et certification agence!

Comments

Powered by Facebook Comments

About The Author

arnaudrofidal

One Response to Webtrekk: un outil de Web Analytics en données brutes

  1. [...] Un autre outil site centric est testé sur ce blog : Webtrekk. Vous pouvez avoir plus de détail sur cet outil dans le post « Webtrekk: un outil de web analytics en données brutes ». [...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>